Choix du Statut Juridique

Pour votre installation en tant que Réflexologue Professionnel, vous avez le choix entre 3 statuts juridiques possibles : La micro-entreprise (autoentrepreneur), la profession libérale, ou le portage salarial.
Ces 3 options sont développées ci-après.


Les différentes options de choix juridiques pour les Réflexologues Professionnels

La micro-entreprise - la profession libérale - le portage salarial




La micro-entreprise

La micro-entreprise est un régime de Travailleur Indépendant qui simplifie la gestion administrative de l'entreprise :

  • Formalités de création et de fermeture d'entreprise simplifiées
  • Cotisations sociales proportionnelles au Chiffre d'Affaire (CA)
  • Impôts sur le revenu proportionnels au CA
  • Exonération de TVA en deçà d'un premier plafond de CA
  • Exonération de la CFE en deçà de 5000€ de CA mensuel

Pour bénéficier du régime de la micro-entreprise, votre CA annuel ne doit pas excéder pour une année civile complète 72 500 € pour les activités libérales (taux 2021) et le seuil de franchissement de la TVA est à 34 400 €.



Profession libérale

L'exercice d'une profession libérale peut s'inscrire dans le cadre d'une entreprise individuelle ou d'une société. Dans le cadre d'une entreprise individuelle, il y a des formalités d'immatriculation simplifiées.

A ce jour, la profession de réflexologue est une profession libérale non règlementée.

Pour les impôts, les réflexologues dépendent du régime des Bénéfices Non Commerciaux (BNC – déclaration 2035), et bénéficient d'une protection sociale.

Les modalités de paiement des cotisations à l'URSSAF dépendent du statut choisi.



Portage salarial

Il permet à ceux qui le souhaitent de ne pas créer de suite une entreprise et d'exercer une activité en partie indépendante, tout en conservant certains avantages du salariat.

La société de portage choisie rétrocède au porté, sous la forme d'un salaire, l'ensemble des honoraires facturés au client, déduction faite des charges sociales, patronales et des frais de gestion.

Le régime d'imposition est celui des impôts sur le revenu.

Il existe d’autres statuts moins souvent utilisés par les réflexologues comme l’association, la SASU ou encore le salariat classique.